Ateliers de transfert et d’appropriation des connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches

Le 26 janvier 2017, le Réseau québécois sur les eaux souterraines (RQES) a réalisé, en collaboration avec le Regroupement des organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches (OBV-CA), un premier atelier de transfert des connaissances du PACES de Chaudière-Appalaches.

À travers des modes d’apprentissage actifs et passifs, et avec l’aide des 3 experts en hydrogéologie de l’INRS et de l’Université Laval, les activités organisées ont permis à une trentaine d’acteurs en aménagement du territoire et en gestion de l’eau de se familiariser avec les notions de base en hydrogéologie et les nouvelles connaissances sur les eaux souterraines produites pour leur région.

Les documents et vidéo présentés à l’atelier A sont maintenant disponibles en ligne:

Atelier A de transfert de connaissances sur les eaux souterraines du PACES en Chaudière-Appalaches

Le deuxième atelier a eu lieu le 20 mars 2017 à Sainte-Marie. Le dernier atelier est quant à lui prévu pour mai 2017. L’invitation sera envoyée aux intervenants concernés en temps et lieu.

En parallèle, des activités d’Appropriation des connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches (ACCES-CA) ont eu lieu en février 2017 dans la région de la Chaudière-Appalaches. Afin de répondre à la demande des intervenants d’avoir des données utilisables à leur échelle, la région a été divisée en trois sous-régions (un atelier adapté pour chacune des sous-régions). Ainsi, les problématiques similaires ont été traitées ensemble.

Formation ACCES-CA tenue le 9 mars 2017 à Montmagny. Sur la photo, M. René Lefebvre de l’INRS.

De plus, les ateliers étaient complémentaires à ceux du RQES (ateliers A-B-C) qui ont cours de janvier à mai 2017. Les ateliers du projet ACCES-CA s’intègrent entre l’atelier A et B du RQES.

Transfert des connaissances du PACES en Chaudière-Appalaches